Skip to content

Netflix: Le modèle de VoD à adopter en France?

septembre 10, 2009

Netflix

Récemment j’ai découvert une société pas si jeune que ça, qui semble faire un carton dans la vidéo à la demande (VoD) aux États-Unis. Créé en 1997, Netflix est basé en Californie et opère uniquement aux États-Unis (malheureusement). C’est un fournisseur de contenu vidéo (Films, Séries TV…). Le principe de départ est la location de DVD par Internet: Un abonnement mensuel donne accès à une DVDthèque très complète, permet de choisir les titres qui nous intéressent, ceux-ci sont envoyés par courrier, et sont livrés le lendemain de la commande. On peut garder le DVD autant de temps qu’on le souhaite, puis on le renvoie en utilisant la célèbre enveloppe rouge pré-affranchie, et on peut ainsi recevoir un nouveau DVD. Les différents niveaux d’abonnement comprennent la possibilité d’avoir jusqu’à 3 DVD en même temps chez soit. L’abonnement débute à 8,99$ pour un DVD a la fois, et jusqu’à 16,99$ par mois, pour 3 DVD à la fois. Ces prix incluent tout, l’envoi, la location et l’enveloppe pré-affranchie.

Certes le principe n’est pas nouveau, mais il est intéressant de voir comment cette société a évolué avec l’apparition de nouvelles habitudes de consommation, de la télévision par Internet (IPTV) et à la montée du piratage, en proposant du contenu en téléchargement illimité : Le même abonnement mensuel donne accès aux DVD envoyés mais aussi à la vidéo à la demande de façon illimitée. En plus de cela, Netflix a su développer sa présence sur de nombreuses plate-formes de distribution et est présent sur la PC, Mac, XBox, TiVo, Roku et une application iPhone est même prévue !

Et en France?
En France, Glowria possède un business model ressemblant à celui de Netflix. Face à la montée de la distribution de contenu en ligne, Glowria a aussi tenté de se diversifier dans la VoD. Sans trop de conviction puisque les quelques titres disponibles en VoD ne sont lisibles que sur PC, et bien évidemment leur achat n’est pas inclus dans les abonnements mensuels qui concernent uniquement les Disques envoyés par La Poste. Impossible donc de parler de stratégie multi-plate-forme. Glowria appartient actuellement à Netgem, une société française qui fournit entre autres des solutions de diffusion de contenus pour la VoD. En clair ils fournissent des portails en marques blanches pour SFR et compagnie. En 2008 Netgem a racheté Vidéo Futur, qui propose de la location de DVD en passant par des magasins, mais aussi de la VoD. Là encore, ni multi plateforme, ni abonnement pour regarder en illimité, le visionnage se fait sur PC, et le paiement en one-shot.

Les services de vidéo à la demande n’existent donc pas réellement en France, ou sont souvent très limités: soit il n’est possible de regarder que sur son ordinateur, soit ce sont les fournisseurs Internet comme Free, qui ne proposent du visionnage que par leur Box, donc pas de XBox, de TiVo, et encore moins de mobile. Il y a donc selon moi largement la place en France pour un fournisseur de contenu indépendant des opérateurs, qui propose du téléchargement illimité et multi-plateforme. Les majors auraient aussi tout intérêt à pousser ce type d’offre: un contenu qu’on peut regarder avec facilité sur plusieurs appareils, pas obligatoirement de la même marque, à la maison ou en mobilité, en passant par un seul fournisseur, un seul abonnement mensuel, c’est le meilleur moyen de rendre le piratage obsolète et « inergonomique » au possible.

Publicités
One Comment leave one →

Trackbacks

  1. Quentin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :